Accueil>Construire ses cours>Bâtir son activité pédagogique> Intégrer une étude de cas

La pratique des Etudes de cas pose plusieurs questions de mise en œuvre. Doit-elle aborder toutes les facettes de la question ? Où placer la généralisation ? Comment dépasser son aspect modélisant face à une réalité plus complexe et multiple ?

Les propositions qui suivent tentent d’apporter des pistes de réponses.

Attention toutefois. Comme on peut le constater l’emploi d’une étude de cas mobilise une compétence particulièrement complexe, la transposition (ou le transfert). Soit l’une des compétences qui se placent au sommet des taxonomies, ou dans les étapes les plus avancées du raisonnement des élèves comme on peut le voir sur la page de site qui y est consacrée. Et comble de malchance la transposition d’un savoir ou d’une capacité au sein du cerveau d’un élève est très peu documentée (alors que la transposition didactique de l’élève à l’enseignant est l’objet de davantage de publications).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s