Réponse :

Cela dépend si la pièce dans laquelle elle se trouve a déjà été aérée ce jour-là ou pas. Plusieurs produits phytosanitaires sont reconnus comme étant cancérigènes[1], mais comme souvent tout est question de concentration. Or il semblerait que seule une faible partie s’envolera vers elle (le principe est de traiter la terre, non l’air [2]), tandis que le risque des pollutions domestiques quotidiennes (tabagisme passif, détergents ou bougies aux parfums cancérigènes, particules…) est avéré. Donc il y a toute la différence entre une vingtaine de cas d’agriculteurs malades en France, ce qui est déjà trop (beaucoup plus aux Etats-Unis, dans des conditions en partie différentes cependant), et 20 000 morts par an en France par pollutions domestiques. On n’a toujours pas enregistré de cas grave chez des résidents vivant dans des zones agricoles (et c’est heureux !), en n’oubliant pas que ces produits sont employés depuis près de 60 ans. Après on est dans les débats sur les faibles doses, mais le niveau d’incertitude atteint alors des sommets.

L’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) et l’INERIS (Institut national de l’environnement industriel et des risques) ont mené en 2018-19 une première étude sur les résidus de pesticides présents dans l’air, certes pas à proximité immédiate des champs. Les quantités décelées sont si minimes que l’ANSES a estimé qu’il n’y avait pas de risque sanitaire. Pour le glyphosate, le gouvernement français (E. Philippe) a lancé un appel d’offres international (250 organes sollicités) pour étudier son possible effet cancérigène. Mais seuls 2 organismes ont répondu, dont un dirigé par l’auteur du cahier des charges et l’autre étant le Centre international de recherche sur le cancer dont les travaux étaient déjà connus comme étant défavorables au glyphosate. Difficile d’avoir une vision claire dans ces conditions.

Mais entre ce qui tue assurément, et ce qui tuerait peut-être un jour…

Cependant, si le bruit du tracteur dérange sa mère qui regarde un match de rugby, elle pourra aérer la pièce à un autre moment.

Pour plus d’informations :

https://www.lemonde.fr/planete/article/2014/04/11/la-pollution-de-l-air-interieur-couterait-au-moins-20-milliards-d-euros-par-an-en-france_4399429_3244.html

https://www.franceculture.fr/emissions/la-question-du-jour/epandage-de-pesticides-et-sante-que-dit-la-science


[1] Parfois à l’issue d’un chemin de croix judiciaire scandaleux (ex: https://lareleveetlapeste.fr/victoire-definitive-pour-lagriculteur-paul-francois-contre-monsanto).

[2] Dans la terre où l’accumulation est inquiétante comme le montre une étude sur les lombrics (https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/10/29/des-niveaux-alarmants-de-pesticides-mesures-dans-les-sols-et-les-vers-de-terre_6057724_3244.html).

Retour aux devinettes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s